Situation du côté de Norrent Fontes

SITUATION SUR LIEUX DE VIE

HUDA de Fouquières lès Béthune

HUDA = Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile.

Une petite fête dans le cadre de la journée des droits des femmes a été organisée le 8 mars. Cet évènement organisé par gynéco sans frontières a notamment permis à des femmes résidant là depuis plus d’un an de se rencontrer et mieux se connaître…

A l’HUDA de Fouquières, plusieurs personnes ne reçoivent plus l’ADA et sont donc sans aucune ressource. D’autres s’étant vues refuser leur demande d’asile vivent la peur d’être expulsées, mises à la rue malgré le principe de continuité de l’hébergement d’urgence.

Une personne de nationalité afghane a été arrêtée au poste de police alors qu’elle allait signer dans le cadre de son assignation à résidence. Cet homme est maintenant en danger, il a refusé un premier vol pour la Suède, aujourd’hui nous craignons un renvoi forcé (menotté, attaché, baillonné…) pour la Suède puis pour l’Afghanistan. La cour d’appel ne l’a pas libéré, il est toujours enfermé au CRA de Coquelles. Rage rouge !

 Camp de Fouquières

Au camp de Fouquières, il y a 7 personnes, à nouveau. L’aide s’organise pour gérer les lessives, le transport aux douches, etc…

Camp de Quernes

A Quernes, il reste toujours sept personnes dont une qui est désormais demandeur d’asile, mais ne souhaite pas être hébergée ailleurs.

 Camp « sauvage » à Lillers

Présence présumée de personnes Kurdes à cet endroit. Ce « camp » aurait été détruit fin février…

Nous pourrions y passer de temps en temps pour proposer notre aide aux personnes qui y seraient présentes d’une manière ou d’une autre.

 Personnes en errance à Saint-Hilaire Cottes/Norrent-Fontes

La situation est difficile. Les réfugiés n’ont pas d’abri. Nous essayons de leur apporter des repas, de l’eau et de proposer un accès aux douches une fois par semaine.

La présence de rats sur le lieu leur nourriture est « stockée » nous incite à mettre en place un container pour la protéger des rongeurs et à contacter la mairie du village afin que ce container ne soit pas enlevé.

L’hébergement solidaire le week-end chez « l’habitant » continue, un document d’information a été rédigé en français, anglais et tigrigna mais l’idéal serait d’élargir le nombre d’accueillants à une quinzaine de personnes disponibles afin que cela puisse tourner toujours les mêmes.

La présence policière sur le parking (aire d’Autoroute) est plus intense ces derniers temps.

Marrainage-Parrainage

L’organisation et la mise en lien via le parrainage/marrainage donne satisfaction autant aux marraines/parrains qu’aux personnes m.parrainées. Nécessité de proposer cette démarche à des personnes ayant le statut de réfugiées mais qui se sentent isolées dans leurs démarches et leur vie.

Une cérémonie de « baptêmes » aura lieu par la commune de Bruay-Labuissière début juin 2019.

 

Ce contenu a été publié dans pays par psm. Mettez-le en favori avec son permalien.